09 août : Donington (Grande Bretagne)

Titre en vue

Avec 16 voitures sur la grille, l'espoir semble renaître à l'approche des 1000 km de Spa. De nouveau en pole, Shimoda s'installe au commandement, devant Lammers, Andrews et Gabbiani. L'Italien prend rapidement la 3ème place. La DBA s'échappe petit à petit. La Lola est décrochée, perdant 4" au tour. Pour la Courage Peugeot, c'est encore pire. Elle est en proie à des problèmes de pompe à essence. Elle s'arrête, repart, s'arrête en piste, rejoint son stand, puis abandonne après 20 tours. Seules les deux Dome ne sont pas décrochées. Après le premier quart de la course, la Lola perd une roue et offre la 4ème place à Caffi. A l'issue des premiers ravitaillements, les deux Dome se retrouvent en tête, la DBA ayant eu des problèmes de démarreur lors de son arrêt. Au 46ème tour, la DBA se dédouble. Les deux anciens vainqueurs du Mans sont séparés par 1'23" alors qu'il reste 75 minutes de course. Au 51ème tour, le moteur Judd s'éteint, mettant fin à la course de Gabbiani. A une heure de l'arrivée, l'écart n'est plus que d'une minute, alors que Lammers a encore un arrêt de plus à effectuer. L'écart continue à diminuer, mais Wallace perd des vitesses au fur et à mesure. La 3ème sera la dernière utilisable, avant de s'évanouir elle aussi au 85e ème tour. L'Ascari et la Lola abandonnent en fin de course.

Résultat
1/ Lammers-Bosch (Dome S101 Judd), 97 tours en 2h30'35"154, 2/ Caffi-Trombetti-Muscioni (Promet PJ119 Peugeot), à 3 tours, 3/ Peroni-Savoldi (Lucchini AER Nissan), à 4 tours, 4/ Collini-Mancini-Saccomanno (Lucchini Alfa Romeo), à 5 tours, 6/ Millard-Flux (Rapier 6 Nissan), à 7 tours, 6/ Ricard-Favre (Lucchini Alfa Romeo), à 7 tours, 7/ Bruneau-Rostan (Pilbeam MP84 Nissan), à 26 tours, 8/ Hignett-Stack (Pilbeam MP84 Nissan), à 37 tours

extrait de Le Mans Racing n°17 Octobre 2003

­ Retour ­