15-16-17 avril 2005 : Spa (Belgique)
Les faits de course

Départ :
Sous la brume, la Pescarolo C60 d'Emmanuel Collard prend le meilleur envol devant l'Audi R8 de Stéphane Ortelli, la Lister Storm LMP de Jan Magnussen et la DBA Judd Creation Autosportif de Nicolas Minassian.
4ème tour :
Collard en tête avec 8"9 d'avance sur Ortelli. Les deux premiers sont en pneus pluie. Minassian, qui vient de passer Magnussen, est déjà à 27". Neuvième au général à 43", Vincent Vosse mène en LMP2 sur la Courage C65-Ford du Belmondo Racing. En GT1, Christophe Bouchut mène avec sa Ferrari 550 devant l'autre Ferrari de Tomas Enge et la Saleen S7R de Stéphane Lémeret.
6ème tour :
Arrêt de la Porsche 996 Biturbo d'Eric Van de Poele : modification des ailerons.
8ème tour :
En GT1, Enge prend le meilleur sur Bouchut. Lémeret toujours 3ème.
Après 30 minutes :
La Pescarolo mène la danse devant l'Audi R8 Oreca (+25"), suivie à distance par la DBA Creation Autsportif à 1 minute.
13ème tour :
Problème électrique pour Vosse, qui perd la tête en LMP2 au profit de la MG Lola de Newton/Erdos et rentre au stand. La Courage C65-Ford est poussée dans le box pour un changement de batterie.
18ème tour :
Accrochage entre l'Audi R8 Oreca et la Porsche de Noël/Houzelot au freinage de la chicane. Pas de dégâts pour l'Audi, toujours deuxième.
20ème tour :
Arrêts aux stands de la Lister de Magnussen, troisième, qui reste au volant et monte des slicks. Idem pour la Courage C65 Judd G-Force de Leman, 3ème en LMP2.
22ème tour :
La Dome de Michigami/Wakisaka/Ara fait un détour par le bac à gravier à l'épingle de Bruxelles et repart. Retour aux stands pour la Courage de Cochet, qui doit renoncer à la suite d'un contact avec le mur des stands. Problème également pour Minassian, alors 3ème, qui s'arrête plus longtemps que prévu dans la pit-lane.
Après 1 heure :
Les leaders ravitaillent. Collard d'abord, Ortelli ensuite. La Pescarolo mène toujours la danse devant la Zytek officielle de Nielsen/Shimoda/Elgaard et la Zytek Jota de Kurosawa/Stack/Hignett. L'Audi R8 Oreca est quatrième à moins d'une minute.
28ème tour :
Sensation avec la perte de contrôle de la Ferrari JMB n°68 qui percute à haute vitesse la Zytek Jota n°9, pilotée alors par Kurosawa, au freinage des Combes. Quelques secondes plus tard, Tomas Enge détruit au même endroit sa Ferrari 550 en s'accrochant avec une Porsche. Les safety-cars montent en piste. La Courage G-Force n°35 LMP2 doit s'arrêter à plusieurs reprises (problème électronique) et perd au total 3 tours. La DBA de Minassian/Campbell-Walter perd également 3 tours aux stands pour le remplacement de l'alternateur.
40ème tour :
La course repart après une longue neutralisation afin de permettre l'évacuation des montures impliquées et la réparation des rails de sécurité. Au moment du restart, la Lister de Magnussen rentre pour un ravitaillement et perd ainsi sa 4ème place.
Après 2 heures :
Au tiers de la course, l'avance de la Pescarolo de Collard/Bouillon/Comas a fondu après l'intervention des safety-cars. La Zytek de Nielsen/Shimoda/Elgaard pointe à 17". L'Audi Oreca est 3ème à 1 tour. En LMP2, la Courage C65-Ford de Belmondo/André/Ianetta mène. En GT1, la Ferrari de Gollin/Ramos/Cressoni pointe aux avant-postes. Le leader en GT2 est la Porsche 996 des Britanniques Sugden/Cocker.
44ème tour :
La Porsche 88 de Sugden/Cocker est poussée dans son stand à cause d'ennuis d'alternateur. La Ferrari 360 Modena de Kirkaldy/Kinch prend la tête en GT2.
46ème tour :
La Courage de Vosse/Ojjeh/Gosselin est rentrée dans le box (changement de pompe à essence). Arrêt sur la piste de la MG Lola de Erdos/Newton, alors 2ème en LMP2 (problème électrique).
49ème tour :
Le Brésilien Erdos a pu relancer la MG Lola RML et rentre aux stands.
51ème tour :
Ravitaillement simultané par les deux premiers, la Pescarolo C60 n°17 et la Zytek O4S n°15. Erik Comas a du mal à redémarrer et se fait passer par la Zytek.
51ème tour :
Grosse sortie au P16 pour la Porsche 98 de Daniels/Gooding/Lavaggi à la suite d'un accrochage avec la Ferrari n°61. Sortie des safety-cars pour la 2ème procédure de neutralisation. Arrêt au stand de la MG Lola n°25. Idem pour la Lister Storm, en proie à des difficultés avec sa boîte de vitesses (abandon). L'Audi R8, qui n'a pas encore ravitaillé, est en tête devant la Zytek officielle, la Pescarolo et la Dallara de Short/Barff et Vanina Ickx.
58ème tour :
La course reprend après 25 minutes de neutralisation. Tête-à-queue de la Ferrari 550 de Pescatori/Bartyan/Seiler aux Combes.
Après 3 heures :
Mi-course. 62 tours parcourus. La Zytek de Shimoda est en tête devant la Pescarolo de Comas (+30") et l'Audi d'Ortelli (+1'20"), au volant depuis le départ. Léger accrochage pour la Dallara de Short/Barff/Ickx à l'entrée de la pit-lane. Leader en LMP2 : la Courage n°37. Leader en GT1: la Ferrari 550 n°52 . Leader en GT2: la Ferrari 360 n°93.
71ème tour :
Nouveau leader en GT2 : la TVR T400R de Kane/Hughes/Tomlinson.
75ème tour :
Léger accrochage aux Combes entre les leaders en GT1 et GT2, la Ferrari n°52 et la TVR n°81. La Ferrari 360 n°93 reprend la tête en GT2.
77ème tour :
Accrochage aux Combes entre l'Audi, 3ème, et la Ferrari de Fomenko. L'Audi repart sans encombre. La DBA n°7 s'empare de la 4ème place en passant la Dallara de Short. Shimoda, leader de la course, ravitaille. Idem pour Comas. Ortelli prend le commandement.
81ème tour :
L'Audi d'Ortelli et la Zytek de Shimoda sont roues dans roues.
82ème tour :
Arrêt en bord de piste de la Saleen S7R de Lémeret/Bobbi/Ruberti (panne d'essence et abandon).
84ème tour :
Ravitaillement pour la Dallara Judd n°8 et montée en piste de Vanina Ickx au 5ème rang. Arrêt au P17 de la Porsche de Kaufmann/Van de Poele (abandon).
86ème tour :
Shimoda prend la tête devant Ortelli, qui rentre pour laisser le volant à Gounon.
Après 4 heures :
La Zytek n°15 possède 1'39" d'avance sur la Pescarolo et 1'50" sur l'Audi.
89ème tour :
Leader en LMP2, la Courage de Belmondo/André/Ianetta est poussée dans le box (problème de moteur).
90ème tour :
Crevaison pour Leroch, équipier de Deman/Hillebrand, 3ème en LMP2 et 14ème au général. Démarreur hors d'usage, la Courage est poussée dans le box et repart après bien des efforts au 23ème rang.
101ème tour :
Les événements se précipitent. Retour de Shimoda, qui cède sa place à Elgaard. Sortie au P19 pour la Ferrari n°93, 2ème en LMP2. Sortie à Blanchimont pour la Dallara n°18, alors 5ème. Sortie dans le Raidillon pour Leroch (Courage n°35). Montée en piste des safety-cars.
Après 5 heures :
Sous procédure de safety-car, Casper Elgaard (Zytek 04S) mène avec dans ses roues l'Audi de Gounon. La Pescarolo de Boullion est désormais à 2 tours après avoir perdu un tour complet en étant bloquée au bas des stands. Elle devance d'un tour la DBA de Campbell-Walter et de 2 tours la Dallara de Vanina Ickx. 6ème, Ara devance avec sa Dome le leader en LMP2, la Lola AER de Evans/Berridge/Owen. En GT1, la Ferrari n°52 mène toujours, tout comme la TVR n°81 en GT2.
109ème tour :
Sensation! Sous safety-car, touchette en chauffant les pneus pour Gounon à la sortie de la chicane. Roue avant droite endommagée, c'est terminé pour l'Audi R8.
111ème tour :
Les rails étant réparés à Blanchimont, les safety-cars s'effacent. Elgaard repart avec deux tours d'avance sur la Pescarolo, qui rentre une nouvelle fois pour monter des pneus pluie.
115ème tour :
Après avoir ravitaillé le tour précédent, la Ferrari n°51, 3ème en GT1, doit rentrer de nouveau pour refixer une roue.
119ème tour :
La DBA Judd de Campbell-Walter est au ralenti. Le troisième du classement général s'arrête au P17 et abandonne. Vanina Ickx est sur le podium.
122ème tour:
Vanina Ickx cède sa place à Rob Barff sur la Dallara Judd classée au 3ème rang.
129ème tour :
Tête-à-queue de la Porsche n°84 au freinage de la Source et touchette au même endroit pour la Tampolli de Randaccio/Mancini.
130ème tour :
Arrêt du leader pour remettre quelques litres d'essence.
132ème tour :
6 heures de course, soit le maximum réglementaire. Arrivée d'une course disputée sous un brouillard omniprésent et victoire de la Zytek de Elgaard/Nielsen/Shimoda devant la Pescarolo de Bouillon/Collard/Comas (à 2 tours) et la Dallara de Short/Barff/Ickx (à 5 tours). Vainqueur en LMP2 : Berridge/Evans/Owen (Lola AER). Vainqueur en GT1 : Gollin/Ramos/Cressoni (Ferrari 550 BMS Scuderia Italia). Vainqueur en GT2 :
Hughes/Kane/Tomlinson (TVR T400R).

© Copyright Service média LMES.

Site web des LMES

01. SHIMODA/NIELSEN/ELGAARD (Zytek Motorsport/Zytek 04S) en 6:00:48.389 - 132 tours
02. BOUILLON/COLLARD/COMAS (Pescarolo Sport/Pescarolo-Judd) 1 tour
03. SHORT/BARFF/ICKX (Rollcentre Racing/Dallara-Judd) 5 tours
04. MICHIGAMI/WAKISAKA/ARA (Jim Gainer International/Dome S101 HB-Mugen) 6 tours
05. BERRIDGE/EVANS/OWEN (Chamberlain Synergy Motor/Lola-AER) 8 tours
06. GOLLIN/RAMOS/CRESSONI (BMS Scuderia Italia/Ferrari-550 M) 9 tours
07. TINSEAU/PILLON/AMORIN (Nol Del Bello/Courage-Mecachrome) 11 tours
08. HUGHES/KANE/TOMLINSON (Team LNT/TVR Tuscan T400R) 12 tours
09. FOMENKO/VASILIEV/BOUCHUT (Convers Team/Ferrari 550 M) 12 tours
10. HYNES/PEARCE/TEMTLEMAN (Team LNT/TVR Tuscan T400R) 13 tours
11. GROPPI/MOCCIA/CAMATHIAS (Autorlando Sport/Porsche 996 GT3 RS) 13 tours
12. COLLIN/FELBERMAYR/FELBERMAYR (Seikel Motorsport/Porsche 996 GT3 RS) 15 tours
13. ROSA/DRUDI/BABINI (GPC Sport/Ferrari 360 Modena) 15 tours
14. PESCATORI/BARTYAN/SEILER (BMS Scuderia Italia/Ferrari 550 M) 15 tours
15. LAMBERT/LEFORT/PALLTALA (Ice Pol Racing Team/Porsche 996 GT3 RSR) 16 tours
16. ROSTAN/BRUNEAU/PEUGEOT (Bruneau Pierre/Pilbeam JPX) 17 tours
17. HARTSHORNE/STANTON/EAGLING (RaceSport Peninsula TVR/TVR Tuscan T400R) 19 tours
18. NEWTON/ERDOS (RML/MG Lola EX 264) 19 tours
19. PETERSEN/LEUTWILLER/LUEDERS (JP Racing/Porsche 996 GT3 RS) 19 tours
20. UGEUX/PROSPERO (Scuderia Villorba Corse/Lucchini-Alfa Romeo) 21 tours
21. GOSSELIN/OJJEH/VOSSE (Paul Belmondo Racing/Courage C65-Ford) 27 tours
22. NOL/HOUZELOT (Bernard Jubin/Porsche 996 GT3 R) 28 tours